Nombre de personnes


Parc national de la Vanoise

Situation : département de la Savoie (73)
Création : 6 juillet 1963
Coeur du Parc : 53 000 ha
Aire optimale d'adhésion : 145 000 ha, 28 communes

Flore : 1 200 espèces recensées, dont 107 sont protégées.
Faune : 2 600 bouquetins, 5 000 chamois, 125 espèces d'oiseaux nicheurs – vingt couples d'aigle royal et trois couples de gypaëte barbu.

Adresse :

Parc National de la Vanoise
135 rue du docteur Julliand
BP 705
73007 Chambéry Cedex
Tél : (+33) 04 79 62 30 54

parc de la vanoise

La Vanoise est entourée d’un immense domaine skiable, le plus grand du monde et bénéficie d’un accès facile. Les pressions touristiques et urbaines et donc la notoriété de cet espace sont considérables. L’économie locale est donc prospère et essentiellement tournée vers le tourisme hivernal. Sa faune, sa flore et ses paysages sont prestigieux et connus mondialement. Le souci de communiquer sur les problématiques de la protection du patrimoine pour les faire partager aux collectivités est essentiel. Progressivement, les acteurs du tourisme, de l’agriculture de montagne et du pastoralisme, de l’urbanisme et de la gestion du paysage voient dans le parc un allié pour la préservation de leur capital nature.

Le parc a noué de nombreux partenariats et réalisé différents éléments de stratégie, dont un schéma d’interprétation. Le parc national de la Vanoise est aujourd’hui un espace de référence.

Ses objectifs de gestion visent à :

  • Mettre en œuvre une gestion fine de l’espace et du patrimoine, en prenant en compte la biodiversité et le caractère du parc.
  • Renforcer la démarche de développement durable, en développant notamment les actions et la communication en direction des populations locales, des scolaires et de publics spécifiques.
  • Inscrire le parc dans une perspective transnationale à l’échelle alpine et européenne.

Le Parc national a développé un puissant réseau d’information pour le public en partenariat avec les collectivités et les grandes associations de montagne et de protection de la nature. Toutes ces informations sont relayées par les offices de tourisme des deux vallées principales de la Maurienne et de la Tarentaise.

Dans ce contexte, la préparation de la charte va mobiliser fortement le Conseil d’administration, l’équipe du parc, les collectivités pour un projet qui s’appuiera sur l’évaluation du programme d’aménagement en cours, la définition du caractère du parc et une vision partagée sur les enjeux et les objectifs.